Étude de revitalisation de la commune de Meys

Maîtrise d’ouvrage : Commune de Meys
Maîtrise d’œuvre :
Atelier de Montrottier Loïc Parmentier & associés
Géolis
Montant de l’étude : 26 532 €
Donnée de l’étude : Commune de 850 habitants
Année : 2019 – 2020
Lieu : 69610, Meys

À Meys les actions à mener dans le temps ont été localisées et spatialisées sur l’ensemble de la commune, afin de répondre de manière précise aux enjeux relevés lors de son analyse. Ainsi, les actions ne sont pas à dissocier. Au contraire, elles se superposent, se croisent et se complètent en fonction des thématiques qu’elles abordent et de leurs enjeux propres. Suite à ce constat, un premier ‘‘système’’ s’est dessiné dans le cœur de bourg de Meys, où se concentre la majeure partie des aménagements à court terme. Elle comprend le secteur de la Place Mangini partie haute et basse, le secteur des Moissons, l’ancienne école, l’actuelle Mairie, la bibliothèque et en fin le parcours transversal qui pourrait à terme relier d’Est en Ouest, le bas et le haut de la commune.

Le système se définit en tant que localité principale en terme d’enjeux et d’actions à très court terme. Pour que la revitalisation d’un centre-bourg soit pérenne et pertinente, les forces et les efforts doivent être concentrés sur un temps court et sur des espaces resserrés.

Le dessin du système s’est définit par la cohésion entre les secteurs en termes de transversalité thématiques et d’enjeux pour redynamiser le bourg. Celui-ci touche autant les commerces de proximité (restaurant des Moissons), que les flux (parcours piétons à redéfinir), l’habitat (les OAP entourant le cœur du bourg), les espaces publics (la place Mangini notamment) mais aussi le patrimoine et le paysage à valoriser (l’église Saint-Pierre et le talweg). Première de ce type dans les Monts-du-Lyonnais, l’étude urbaine qui a été mené à Meys permettra nous l’espérons, de réactiver cette commune en réinvitant les forces vives du territoire à la redécouvrir et à l’habiter.